leclosdespres

  • Solutions pour atteindre un confort thermique optimal dans la maison

    suite de notre dossier sur le confort thermique de la maison

     

    Calimur C20

    Bloc à isolation répartie pour la réalisation de murs porteurs
    - isolation thermique,
    - isolation acoustique.

     

    CLIMAPLUS ULTRA N avec STADIP PROTECT 44.2

    Double vitrage à Isolation Thermique Renforcée et de sécurité
    - confort l'hiver,
    - performance énergétique et qualité environnementale - protection des biens et des personnes.

    CLIMAPLUS avec SGG COOL-LITE XTREME 60/28 BIOCLEAN

    Double vitrage à Isolation Thermique Renforcée, de contrôle solaire et autonettoyant
    - confort hiver / été,
    - performance énergétique et qualité environnementale,
    - protection solaire élevée,
    - facilité et réduction du besoin de nettoyage,
    - particulièrement destiné aux grandes baies vitrées des vérandas et dans les bâtiments tertiaires.

     

    Système Optima

    Système d’isolation des murs par l’intérieur, constitué d’une ossature métallique, d’un appui intermédiaire en polyamide renforcé, d’un isolant en laine minérale (GR32) et d’un parement intérieur
    - isolation thermo-acoustique,
    - calfeutrement parfait,
    - continuité de l’isolant.

    Système Integra 2

    Système d’isolation et d’étanchéité à l’air des combles aménagés. Constitué de suspentes en polyamide renforcé INTEGRA 2, d’isolant en laine minérale ISOCONFORT 35, d’une membrane d’étanchéité à l’air Vario Duplex et d’un parement intérieur
    - isolation thermo-acoustique,
    - traitement de l’étanchéité à l’air,
    - tenue mécanique.

     

    Menuiseries

    Fenêtres et portes fenêtres en PVC Maxitherm + Triple vitrage 44 mm avec vitrage Lux
    - esthétique et design : poignée centrée, profil arrondi, 8 coloris texturés au choix et 2 couleurs teintées dans la masse.

     

    Maxissimo®

    Panneau en polystyrène expansé de forte densité pour l’isolation des sols
    - isolation thermique,
    - résistance mécanique.

    Plancher sec isolant

    Système de plancher à poutrelles acier et entrevous en polystyrène expansé
    - isolation thermique,
    - résistance mécanique,
    - durabilité assurée du plancher.

    Système Placo®Voute

    Entrevous en polystyrène expansé moulé en forme de voute
    - isolation thermique en périphérie du plancher,
    - isolation acoustique entre étages,
    - diminution du poids propre du plancher.

    Stisolétanch® VL

    Panneau rigide en polystyrène expansé
    - isolation thermique (toiture terrasse),
    - léger et résistant.

     

    weber.therm® XM

    Système d’Isolation Thermique par l’Extérieur
    - isolation thermique par l’extérieur,
    - confort été comme hiver,
    - protection de la structure face aux chocs thermiques,
    - réduction des ponts thermiques,
    - imperméabilisation de la façade.

     

     

  • Le confort thermique de la maison

     

    Qu'est ce que le confort thermique ?

    Etat d'équilibre entre le corps humain et l'ambiance intérieure d'un bâtiment. Il est fonction de chaque personne, de son mode de vie, de ses habitudes. Il induit une impression de bien-être en toutes saisons, été comme hiver.

    Les principes du confort thermique

    Le confort thermique (suppression des ponts thermiques) repose sur :

    • Une isolation performante des murs, des vitrages, du plancher et de la toiture.

    • Une ventilation efficace.

    • Des vitrages bien exposés, munis de protections solaires mobiles et d'ouvertures adéquates favorisant les apports d'énergie solaire en hiver pour diminuer les consommations de chauffage. En été, la fermeture des protections solaires permet d'éviter les surchauffes.

    Pourquoi rechercher un confort thermique ?

    • Réaliser des économies d'énergie : la conception de la Maison permet de diviser par deux les consommations en chauffage par rapport aux maisons individuelles RT2012.

    • Agir dans le respect de l'environnement : moins consommer, c'est réduire les émissions de CO2 et donc participer à la préservation de l'environnement. La conception de la Maison divise par deux les émissions de CO2 par rapport aux maisons individuelles RT2012.

    • Assurer la qualité de l'air intérieur : une isolation et étanchéité à l'air performantes associées à une ventilation efficace permettent de garantir un air sain, sans risque de pathologie liée à une humidité ambiante mal contrôlée.

    • Garantir la pérennité du bâti : la suppression des ponts thermiques permet d'éviter tout problème de condensation et formation de moisissures.

     

  • Installer une serre de jardin verre alu

    Installer votre serre

    Dans une serre de jardin vous pouvez cultiver tous types de végétaux. L’installation du serre de jardin peut paraitre difficile mais avec quelques conseils, il vous sera facile de l’as réaliser. Voici la suite de notre dossier consacré aux serres de jardin

    Bien choisir le lieu pour votre serre

    Il est important de bien choisir l’emplacement de votre serre, car bien exposé vos plantes se développerons plus facilement. La taille de votre serre doit être calculé en fonction du nombre de plantes que vous comptez installer dedans, plus elle sera grande, plus il y aura d’air  pour vos végétaux. Pensez a laiser un passage d’environ un ètre autour de votre serre de jardin cela permettera une utilisation futur plus facile. Enfin vous pouvez envisager un raccordement électrique pour votre serre (éclairage chauffage).

    L’orientation des serres de jardin est primordiale, il est plus judicieux que le coté le plus long soit, orienté au sud, pour un ensoleillement maximal au cours de la journée. Pensez de positionné l’entrée de la serres à l’Ouest, vous éviterez une exposition aux intempéries. Vous pouvez également installez serre près d’une maison, cela permet de fortifier l’ensemble de l’abri .Dans une logique d’ensoleillement un mur exposé plein sud offrira les meilleures conditions.  De plus la serre bénéficiera de la chaleur de votre maison, et de la proximité du réseau d’eau et d’électricité.

     

  • Quelques exemples de plantes dépolluantes

    Suite de notre dossier sur les plantes de maison et la santé .

    Une première constatation que l’on peut faire de nos habitations est la tendance à l’assèchement de l’air. Les isolations de plus en plus importantes conjuguées dans certains cas à une trop faible aération rendent nécessaire d’humidifier l’air ambiant de nos intérieurs. Pour cela, il faut privilégier des plantes qui rejettent le plus de vapeur d’eau, comme les fougères – fougère de Boston Nephrolepis exaltata Bostonienis principalement.

    Mais il est également possible de lutter contre les odeurs de tabac, en installant des plantes capables de capter les émanations de benzène, comme le philodendron, l’azalée, l’aglaonéma ou encore la fleur de lune. De même, la majorité des plantes précédemment citées sont capables d’absorber les émanations de formaldéhyde, composant toxique que l’on retrouve aussi bien dans la fumée – de cigarette, de poêle, etc. – que dans de nombreux produits chimiques comme les peintures, les laques, etc. On peut à ce sujet également citer le ficus ou le syngonium.

    L’ammoniac, autre composant présent dans de nombreux produits de la maison peut être capté notamment par les azalées mais aussi le rhapis ou le ficus.

     

  • Mode constructif d'une maison en béton

    Suite de notre dossier sur la construction d'une de maison en béton

    Les blocs béton sont maçonnés (à l'aide d'un mortier) ou collés. Les planchers sont généralement composés de poutres en béton sur lesquelles est coulée la dalle en béton, après que l'espace entre les poutres béton a été comblé avec des entrevous, le plus souvent en polystyrène. A la jonction entre les poutres béton et les murs en béton sont placés des rupteurs de pont thermique (également en polystyrène), pour limiter les déperditions énergétiques.

    Les blocs béton sont chaînés verticalement tous les 5 mètres et aux angles. Un chaînage horizontal solidaire et " encerclant " la construction est aménagé pour rigidifier l'ensemble à chaque niveau de la construction béton.

    Il participe au support des planchers. Les encadrements des ouvertures, tout particulièrement en zone sismique, seront également chaînés. Les murs enterrés supportant les charges de retenue de terre seront réalisés en blocs à bancher (blocs pouvant être ferrés et remplis de béton) ou en béton armé coffré que l'on prendra soin d'étancher pour éviter les infiltrations.

    L'isolation de cette structure béton a ses propriétés de conductivité et de résistance thermique qui sera ensuite renforcée par une isolation thermique rapportée intérieure ou extérieure au regard des normes en vigueur selon son implantation géographique.