Les matériaux d'isolation- les connaître pour bien choisir

Depuis la crise pétrolière des années 70, isoler est devenu la préoccupation de tous les constructeurs et rénovateurs. Toute nouvelle construction doit d'ailleurs respecter des critères d'isolation thermique et acoustique, variables selon les régions. Bon nombre de produits isolants ont fleuri sur le marché. Que choisir ?

Il n'y a pas que "lambda" qui compte!

Jusqu'il y a peu, les techniciens de l'isolation n'accordaient de l'importance qu'à la valeur du coefficient de conductivité thermique (lambda),c'est-à-dire aux seules performances isolantes du matériau. La réflexion se limitait à calculer l'épaisseur raisonnable d'isolant à placer dans lesparois de l'habitation. Des critères aussi importants tels que l'environnement (matières premières renouvelables, contribution à l'effet de serre, consommation d'énergie, traitement des déchets,...), et la santé (allergies, troubles respiratoires, cancers,...) étaient souvent relégués au second plan, voire tout à fait ignorés.

Les isolants organiques

Fabriqués à partir de pétrole, les isolants organiques, tels les mousses de polyuréthane et le polystyrène, sont gazéifiés à l'aide de CFC ou de substituts, jusqu'à obtention d'une mousse rigide. Nul besoin de rappeler que les CFC sont l'une des causes principales de la dégradation de la couche d'ozone. Ces matériaux isolants nécessitent un processus de transformation complexe requérant beaucoup d'énergie. Ils sont donc à éviter.

Les mousses polyuréthanes dégagent du formol, un gaz qui provoque des irritations des yeux, de la gorge et de la peau. Les panneaux de polystyrène renferment du benzène, substance cancérigène. En cas d'incendie, ce matériau rejette du styrène, du benzène et du phénol et des produits particulièrement toxiques.

Les isolants inorganiques

Les isolants inorganiques sont des matériaux fibreux tels les laines minérales, ou non fibreux tel le verre cellulaire. Ces isolants sont issus de matières premières présentes en quantité quasi illimitée dans la nature (sable, roches volcaniques) Ils sont donc plus respectueux de l'environnement. Leurs principales émissions polluantes ont lieu lors du procédé de fabrication.

La mise en oeuvre courante de ces produits implique qu'une majorité de la population a été, est ou sera en contact avec des fibres minérales artificielles. Il est donc indispensable de connaître les effets de ces fibres sur notre environnement et sur notre santé.

 

Écrire un commentaire

Optionnel